Ou mettre la place de la valeur ?

Je ne savais pas trop quoi vous partager, quelque chose d’intéressant alors je me suis dit qu’il fallait que je trouve une idée. Et voilà, je me suis inscrite à une conférence-débat des Semaines Sociales de France.


Faut-il limiter les écarts de salaire dans les entreprises ?
Après avoir réfléchi je me suis dit : « ça va pas aller je connais rien au monde du travail ». Une conférence animée par le journaliste de la Croix ( Nicolas Seneze) entre Dominique Potier (agriculteur et député) et Hubert Boisredon (groupe Armor).

Tous deux veulent bien la même chose : Lutter contre la pauvreté avec une meilleure cohésion sociale. Mais pas exactement par le même chemin. Pour l’un, c’est passé par une loi et en face plus par l’éveil des consciences.

 Une méthode moins agressive « Développer une conscience de la nécessité à pousser les bas salaires par le haut» en rendant les ouvriers plus acteurs dans leur entreprise. En leur laissant plus la parole, les valeurs vont reprendre leur place. Exemple concret de la situation du groupe Armor.

Par la loi, la valeur risquerait beaucoup de ne pas être bien évaluée. Trop de situations différentes (Public, Privé. Grande ou petite entreprise ou héritage…)

C’est la fin. J’ai trouvé le contenu plutôt intéressant et si vous voulez la revoir vous pouvez allez sur la page de la SSF. Conférence-débat du 20 avril.

Je voulais vous demander si vous avez des sujets sur lesquels vous aimeriez qu’on parle.
Faite le nous savoir dans les commentaires ou autrement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.