La Main, Nos Mains

LA MAIN

Quatre lettres, c’est presque rien.
Sans toi, on n’irait pas loin,
C’est toi qui nous montres le chemin.
Toujours présente tout près de moi.


Des le matin, à ma bouche tu amènes le pain
Toute la journée, tu participes avec entrain.


Rassurer en se prenant par la main.
Partager en écrivant une histoire de châtelain.
Rêver, imaginer avec les lutins, les gobelins ou les magiciens.
Agir avec celle qu’on dit verte au milieu de son jardin.

Et quand le soleil décline encore avec toi
Pour dire aurevoir tu es là, et on peut repartir sur le chemin sans fin.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Emilie dit :

    Magnifique Gwen ! Je t’embrasse très fort ! Emilie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *