Le tombeau s’ouvre, poème de Bibie

Le tombeau s’ouvre

Le tombeau s’ouvre, La pierre qui roule, Plus de foule, Les perles de pluie coulent.

Le tombeau s’ouvre, Faut qu’on le trouve, La mère s’agite, Sa vision se trouble.

Le tombeau s’ouvre, Nos cœurs s’ouvrent Tel une poule qui couve. Le tombeau s’ouvre,

Lumière qui jaillit, Il renaît à la vie, Ce n’est pas fini, C’est la vie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.