La Rencontre avec un Voyageur Newyorkais

A la Cité St Pierre en novembre 2019 Olivier, Bibie, Elisabeth et Martial, nous avons fait une rencontre peu commune celle d’un jeune homme qui était sur un chemin, peut-être celui de sa vie, en tout cas il cherchait un sens à donner à sa vie.

Une bénévole nous avait interpellé, car elle ne parlait pas anglais et ne savait pas trop comment faire avec lui. Ayant vécu quelques temps à Londres, mon anglais n’était encore pas trop mauvais, c’est comme ça que nous avons fait la connaissance de Aaron.

La Frat de Job dans le réfectoire avec Aaron

Newyorkais, il découvrait l’Europe Il venait d’arriver ici, avec peu de sous, juste son sac à dos, son téléphone, son allure et sa coupe de cheveux qui nous faisait penser à Jésus. Rien que ça, pauvre et ressemblant à Jésus, imaginez un peu ce que cela faisait pour nous.

Il m’avait expliqué, qu’à New-York il travaillait dans une société qui faisait des films d’animations, des dessins animés, des publicités et que cette vie-là, l’ennuyait, il n’en voulait plus. Aaron a décidé de tout plaquer de prendre son sac à dos de prendre un billet d’avion et il est ainsi arrivé en France. Dormant et mangeant là où on l’inviterait. Un vagabond des temps modernes.

Il m’avait quand même dit, que ces parents lui envoyaient un peu d’argent de temps en temps, mais pas de quoi aller à l’hôtel ni au restaurant.

Nous avons passé un moment ensemble et nous lui avons expliqué nos projets avec le sanctuaire pour 2020. Cela lui plaisait. Il avait dit, « j’aime bien l’église avec les gens simples, modestes, comme vous pas les grands trucs avec les hommes en costume » Nous avions bien ri !

Aaron, Martial, Olivier et Bibie

Souhaitant découvrir Lourdes, la cité Saint-Pierre l’hébergeait gratuitement et nous sommes descendu touts les 5 au sanctuaire, nous avions des places pour aller voir le récital du spectacle « Bernadette », lors de Fratello mais il n’avait pas de place pour y aller, ni de sous pour ça.

Qu’à cela ne tienne, je suis allé avec lui à l’accueil de Fratello, et après avoir expliqué la situation de Aaron à l’hôtesse, une responsable est venue et lui a offert un laisser passer pour la soirée et les 3 jours suivants. Fantastique, il était heureux et nous aussi pour lui !

Nous sommes repartis le lendemain mais heureux d’avoir pu à notre manière lui faire rencontrer d’autres personnes, sachant qu’il avait déjà une autre destination pour la suite : Londres

Nous avons échangé nos courriels, un jour, peut-être qu’il nous donnera de belles nouvelles, nous l’espérons.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.