Un grand moment : la célébration au coeur de la salissure

Une équipe a travaillé avant de venir à Lourdes pour pouvoir proposer : la cérémonie de la salissure. *

Composée de 4 parties.

les vasques sont prêtes avec de la boue (argile verte)

On a commencé par faire entendre l’appel de Moïse.
Agrémenté d’une phrase forte. « J’ai vu, oui, j’ai vu la misère de mon peuple, et j’ai entendu ses cris sous les coups de ses oppresseurs. » Une voix a fait entendre que si chacun acceptait à son tour de répondre à l’appel, il pouvait se diriger vers une vasque où une personne pauvre allait salir ses mains en lui mettant de la boue.

L’aide de la prière :

Avec des mains sales, on est impuissant ! On ne peut même plus se gratter le nez … on ne peut plus rien faire par soi-même.
Les mains sales sont le symbole de la salissure des pauvres et nous les avons au plus près de nous, toujours devant nos yeux…

chacun expose ses salissures au Christ

Alors comment prier quand on se sent sale… c’est difficile de prier, de confesser ses pêchers. À ce moment-là, nous avons besoin de quelqu’un.
« J’ai vu la misère de mon peuple et j’ai entendu son cri. J’envoie mon serviteur faire Alliance avec mon Peuple »
Sur cette parole les personnes pouvaient se mettre dans l’allée : une personne pauvre emmenait les participants , deux à deux, devant l’hôtel à la face à la croix du Christ ressuscité.

Le lavement des mains

Comme Jésus nous a invité à vivre le lavement des pieds, une par une, les personnes s’avançaient pour se faire laver les mains.

le lavement des mains


L’envoi en mission :

« Maintenant, va ! Je t’envoie : tu feras Alliance avec mon Peuple »

Chaque participant à la célébration s’avançait vers l’un des pauvres qui avait sali les main avec la boue pour recevoir une bougie et une parole de vie : un envoi « Va vers mes frères et dis-leur« .

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *