Tout vient bien sur le chemin de Gino et ça fait du bien. (Témoignage sur RCF)

J’avais un rendez-vous.
J’ai mis le lieu et l’heure dans mon GPS, pour savoir quel bus emprunter.
Il m’a recommandé le bus 13.


J’ai vu une station, je m’en suis rapproché. Mais c’était la direction opposée.
En face, il n’y avait pas d’arrêt. Je ne savais pas dans quel direction aller.

Un vieux Monsieur passait. Je me suis dirigé vers lui, pour lui demander où se trouvait la station qui correspondait à celle que je cherchais. Il a commencé à m’expliquer la route, et fini par me demander de le suivre, car c’était compliqué.

Témoignage de Gino

J’aurais préférais qu’il m’indique le chemin,
puisque j’étais pressé.
Et pourtant, je lui demande d’aller doucement
à son rythme.

Ensuite, je lui demande si il va bien et il répond :
_ « Comme-ci, comme-ça. Avec le poids de l’âge, il y a toujours des petites maladies, chaque pas de plus, je sens la fin et la tombe approcher. »

Je répond :

_ « Mais non, je vous trouve plus tôt en forme ,vous marchez sur la route à côté d’un jeune comme moi. A votre âge, la plus des part des personnes sont dans les EHPAD. Beaucoup de jeunes n’atteindront même pas votre âge. Je suis sûr que si vous quittez ce monde aujourd’hui, vous irez en paix parce que vous avez déjà fait beaucoup sur terre. »

Il s’est mit à rire.

_ « La preuve, vous voilà. Vous avez pris la peine de m’accompagner, au lieu de m’indiquer le chemin.
Ca c’est MERVEILLEUX ». Beaucoup ne l’auraient pas fait de la même façon. »

Nous avons beaucoup échangé sur notre petit bout de chemin. Je voyais le sourire sur son visage et la joie venir en lui.

Moi ça m’a beaucoup fait plaisir. C’est pourquoi j’ai partagé cela à la radio, sur le thème de la joie.

J’ai aimé aussi entendre les autres témoignages sur les différentes façons de ressentir la joie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.